voyages singuliers au pluriel
aller à la rencontre des autres, partager et apprendre...

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques

ETE 2008 BOLIVIE
ETE 2009 ILES DE LA SONDE
ETE 2010 MALACCA (MALAISIE)
ETE 2010 SUMATRA
ETE 2011 KUALA LUMPUR (MALAISIE)
ETE 2011 SULAWESI

Sites favoris

Bolivie, Inde, Népal
Sifa cottage, Sulawesi
Voyages...Maroc
Sungai Pinang - Sumatra
Balades Marocaines
Bornéo

Six semaines en Bolivie.

 

Eté 2008, voyage en Bolivie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 8 juillet 2008, 23 heures,

nous attendons le bus de nuit pour Barcelone...

 

Il ne viendra jamais, enfin si,

il viendra demain...

 

Fatale erreur dans la date !!!

 

Notre avion pour Santa Cruz lui, ne nous attendra pas...

 

Heureusement Laurent est là,

et nous emmène jusqu'à Barcelone...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 10, nous passons la nuit à Santa Cruz.

 

 

 

 

 

  

 

 

Nous voilà pour quelques jours à Samaipata.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 12 juillet, il est 9 heures et nous partons en balade pour "Yunga" et sa forêt humide.

Deux heures de 4x4, puis quatre heures de marche dans la forêt en compagnie de notre guide d'un jour, Roberto. 

 

 

 

 

 

 Roberto est intarissable, il connait plein d'histoires bizarres...

 

 

 

 

   

 

 

Les condors planent au dessus de nous, une brise légère souffle sur la terrasse du "Latino Café"...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Au sud, le quartier "Reccoleta" domine la ville.

 

Assis en terrasse au "Café Mirador", nous attendons el desayuno...

 

Un colibri nous salue, les cloches se répondent, il fait grand beau... On est bien...

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes descendus à l'hôtel "Dolce Vita", un endroit superbe, trés acceuillant, bien placé au centre de Sucre où l'ambiance est vraiment sereine et reposante.

 

 

  

 

 

 

Ce matin, lundi 14, Patrick est parti dés le réveil, faire le marché, pain frais, confiture, yaourts, oeufs, fruits, sucre, café, thé, rien ne manque...

Le petit déjeuner peut commencer sur la terrasse du Dolce Vita.

 

 

  

 

 

Nous partons de bon matin pour une rando

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mercrdi 16 juillet, un taxi nous emmène jusqu'à Potosi.

 

C'est parti pour 3 heures de route de montagne à travers un immense désert minéral...

 

  

 

 

Hace Frio !!!

 

 

 

Potosi, la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde, à plus de 4000 m d'altitude.

10° au réveil, dans la chambre de l'hôtel, sûrement  le plus froid de la ville, pas de chauffage,

y compris dans la salle à manger...

 

 

 

 

  

 

 

La ville est belle et agréable dans le soleil de la journée.

par contre, dés qu'il disparait, l'hiver austral reprend ses droits et un froid glacial envahit les rues.

 

 

 

Les balades dans les ruelles de la ville  nous emmènent de la "Casa de la Moneda" au café "El Plata", en passant par l'église "San Lorenzo", le couvent "San Fransisco" et  le marché central.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, jeudi 17 juillet, nous partons pour la visite des mines d'argent...

 

Départ vers 9 heures en mini-minibus à travers les ruelles de la ville...

 

Jusqu'au sommet du "Cerro Rico"...

 

 

 

Tenue obligatoire, casque, frontale, achat de feuilles de coca

et de sucreries pour aux travailleurs que nous croiserons...

 

 

 

 

 

Malgré la baisse d'activité, le Cerro Rico continue d'être exploité

en coopératives privées.

 

Les coopératives font encore travailler environ 6000 personnes,

pour un salaire dérisoire...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La poussière nous empêche de respirer et nous avançons dans la nuit et la boue au milieu d'un labyrinthe minéral.

Des tunnels partout, des trous, des puits, des galeries effondrées... de temps en temps, un baton de dynamite explose...

 

 

  

 

 

 

La descente dans les entrailles de la "Pacha Mama" reste un des moments forts passés à Potosi.

 

Dans les entrailles de la terre, le "Tio", mi dieu mi diable, veille sur les mineurs.

 

Les croyances s'entremèlent et pendant que certains mineurs creusent la roche, d'autres la transportent

dans les étages supérieurs, et d'autres encore poussent les lourds wagonnets vers l'extérieur...

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

  

 

 

   

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 La suite de notre voyage en suivant ce lien :  

http://danicruz.uniterre.com/

 

 

 

 

 


Publié à 10:11, le 26/11/2008 dans ETE 2008 BOLIVIE, Bolivie
Mots clefs : 7 cascadesMines d'argentMontagnecocalama
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien