voyages singuliers au pluriel
aller à la rencontre des autres, partager et apprendre...

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques

ETE 2008 BOLIVIE
ETE 2009 ILES DE LA SONDE
ETE 2010 MALACCA (MALAISIE)
ETE 2010 SUMATRA
ETE 2011 KUALA LUMPUR (MALAISIE)
ETE 2011 SULAWESI

Sites favoris

Bolivie, Inde, Népal
Sifa cottage, Sulawesi
Voyages...Maroc
Sungai Pinang - Sumatra
Balades Marocaines
Bornéo

Rencontre avec les hommes-fleurs

 

 

 

 

 

 

 

Ricky notre guide, en compagnie d'Anne sa femme et de Delfis son frère.

 

C'est avec eux que nous partons sur Siberut rencontrer les Hommes Fleurs...

 

 

 

 

Le décor est fabuleux, l'eau chaude et transparente, il fait chaud...

 

 

 

 

 

 

Siberut est l'île la plus grande et la plus septentrionale de l'archipel des îles Mentawai,

au large de la côte ouest de Sumatra, dans l'océan Indien, en Indonésie.

Sa superficie est de 3 810 km².

 

 

Les Mentawai sont la population autochtone des îles Mentawai.

 

On les appelle aussi « hommes-fleurs » car, pour eux, la beauté est une chose essentielle.

 

 

 

 

 

 
 
 
Les Mentawaï se parent de fleurs
pour que leur corps plaise à leur âme.
 

 

 
 
Chaque être vivant a une âme
et doit donc être respecté
pour que le fragile équilibre
de la nature soit maintenu.
 
 
 

 

L'homme n'est qu'un élément
parmi tous ceux
qui constituent la nature.
 
 
 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ca y est, nous avons basculé... dans un autre monde, une autre galaxie,
et les mots sont trop petits pour décrire le quotidien...
 
Poules, chiens, chats cocochons et humains se partagent le monde, la nature explose...
 
Lalh coupe un arbre à la machette, se fabrique un nouveau pagne, nous avançons à travers la jungle,
le sol est détrempé, boueux, on traverse un ruisseau, Lalah éloigne un énorme serpent,
il trace le chemin à coups de machette...
 
Les enfants se baignent en riant, on partage un thé, un copi susu, des gâteaux...
 
Ici tout se partage... et en premier lieu, le temps... 
 

 

 
 
 
Samedi est passé, partagé avec Lalah
et sa famille...
 
Une journée de contemplation
et de rires entre rivière, thé, riz
et encore des rires...
 
Des regards échangés
dans l'odeur de tabac,
des silences qui en disent long...
 
Des chants à la veillée, Mireille,
le pére Ubu, Abenono... 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Des chiens se battent dans la maison, une poule passe, innocente,
 
Lalah prépare des brins de rotin et commence la fabrication d'un panier...
 
 
 
 
 
 

 

  

 

 

 

Une fois égorgé, le jeune cochon est saigné, brulé, débarassé de ses poils,

puis il est découpé par  Lalha le chamane...

 

...sous l'oeil attentif du chien le plus courageux de la maison...

 

 

Ensuite, la nuit tombe et la soirée commence, la maison se remplit, et chacun trouve sa place, petits et grands, assis ou allongés sur le sol de la Uma...

 

La vie est simple, sans préjugés ni faux semblants, sans arrière pensées...

 

Juste sentir, ressentir, échanger, partager... et rire...

 

 

 

Dimanche 25 juillet, la nuit a été paisible pour moi...

Pour les autres, le tremblement de terre nocturne les a partiellement tenus en éveil...

 

 

Ce matin, de bonne heure, Lalh est parti chercher des plantes dans la fôrét pour fabriquer le poison.

 

 

Ce poison servira à enduire la pointe des flêches et autres lances, destinés à la chasse.

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, c'est terminé,

 

les cochons sauvages,

 

les cerfs

et autres singes

 

n'ont qu'à bien se tenir...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

  

Ces quelques jours passés chez Lalah et sa famille ont été un vrai bonheur,

loin du monde et d'une certaine réalité...

 

... et tellement prés de la vérité...

 

Aujourd'hui, Lundi, nous partons vers une autre Uma...

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Aprés quelques heures de marche dans la jungle, le plus souvent en équilibre sur des troncs d'arbres, pour éviter de patauger dans la boue, nous voilà arrivés...

 

Mardi 27 juillet, 6 heures, le soleil se lève, le jour pointe, la jungle se réveille et tous les habitants de la uma aussi...

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout le monde est réveillé, les coqs paradent, le feu éphémère chauffe l'eau pour le thé, les enfants jouent, et Lalah discute...

 

 

 

La vie continue... toujours en supension...

 

 

Jusqu'à quand les Mentawai vont ils pouvoir vivre selon

les règles qu'ils ont choisies ???

 

 

Jusqu'à quand vont ils pouvoir partager leur gentillesse, leur tolérance, leur sens de l'humour et leur joie de vivre ?

 

 

 

??? Patience, Sérénité, Sagesse,

Equilibre, Force, Sourires, Rires...

 

Fous

          Rires

                  en

                                 cascade...

 

 

Je suis triste quand je pense à l'avenir que le monde

leur réserve...  J'enrage!!! et je me sens impuissant...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, ces préparations de sagou sont cuites au dessus du feu de bois.

 

 

 

 

 

 

 

 

La femme de Cookie est super concentrée...

 

 

 

 

Les Mentawai sont des chasseurs cueilleurs,  

 

pour ce qui concerne la pêche, elle est réservée aux femmes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons quitter les mentawai et leur île,

en espérant les revoir un jour...

 

Au revoir Lalah, Cookie et tous les autres,

au revoir les enfants...

 

C'est sur,

rien ne sera plus jamais comme avant...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié à 19:14, le 2/11/2010 dans ETE 2010 SUMATRA, Siberut
Mots clefs : Rickylalahumasiberutmentawaihommes fleurscookiejungleguide
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien